Sortie Journée

Cliquez sur les images pour les agrandir

Mercredi  7 Décembre 2016. Sortie LUCERAM

31 membres du Cercle de Boulouris se sont levés tôt pour se rendre à Lucéram.  Tout le monde est à l’heure.
Après un arrêt sur l’autoroute, d’où nous avons une vue magnifique sur la chaîne du Mercantour, le car emprunte une route plus ou moins étroite. L’hiver est proche : les pare-brise des voitures stationnées sont  bien givrés. Après quelques manœuvres du car dans des épingles à cheveu x, nous arrivons à destination. Il fait « frais » 4°. Le soleil est encore derrière les sommets.
A 10 heures, Clément guide du patrimoine et Madame RICORT, présidente de la Maison de pays nous rejoignent pour commencer la visite guidée de Lucéram, village médiéval situé à près de 700 mètres d’altitude,  à la découverte des quelques 450 crèches.
Stupéfaction : tout au long du chemin , les maisons sont magnifiquement ornées de branchages et décorations  rouge et or de Noël, et des crèches il y en a de partout, à terre, en l’air, sur les rebords de fenêtres, …de toutes tailles, de toutes provenances, plus ou moins insolites pour certaines … les santons sont de différentes matières, plâtre, bois, plastique, verre, tissus, carton…
Nous nous arrêtons pour admirer celle du four à pain communal, puis nous rendons à la Chapelle Saint Pierre où Madame RICORT nous conte l’origine et  l’histoire de la crèche et des santons, et où nous pouvons voir entre autres, la magnifique maquette du village. Nous poursuivons notre visite par le Musée de la Crèche où nous rencontrons un santonnier , puis cheminant  par des ruelles étroites en escaliers nous allons à l’Eglise Sainte Marguerite. A l’intérieur, chacun avec l’aide d’un audio-guide peut avoir de multiples détails sur les retables de Louis Bréa et Canavesio et le trésor composé de pièces d’orfèvreries  religieuses et admirer les différentes crèches  situées en sous-sol ou à l’étage.
C’est au « Coin des mets » que nous prenons le déjeuner au menu duquel il y a en apéritif kir et toasts, puis plateau de charcuterie et daube de bœuf et polenta, arrosés de vin rouge ou rosé, tarte aux pommes et café.
Rassasié,  chacun poursuit à son rythme la visite du village, accompagné d’un magnifique soleil : montée à la Tour, visite du Musée des Vieux Outils, retour à l’Eglise ou au Musée de la Crèche, découverte des ruelles… mais voilà qu’il est l’heure de  repartir.
Pas d’embouteillage  aussi il est 18 heures quand nous arrivons à Boulouris avec en souvenir de magnifiques  images.

Rolande – organisatrice de la sortie

 

Sortie à St Cézaire – mercredi 5 octobre 2016

35 membres du Cercle de Boulouris se sont retrouvés pour cette sortie douce et ensoleillée de début d’automne à destination de St Cézaire.
Le groupe a tout d’abord été accueilli par Edith et son mari à la ferme pédagogique du Bois d’Amon pour une visite de celle-ci. Rencontre avec les ânes, chevaux, vaches, moutons et chèvres. Certains auront même le privilège d’assister à la naissance d’un agneau. La visite s’est prolongée par la dégustation de divers fromages et d’une terrine de chevreau qui a contenté de nombreux palais au vu du nombre de personnes ayant fait des emplettes, complétées par des savons parfumés aux herbes et fleurs environnantes, fabriqués par Edith avec le lait des juments et des ânesses.
Nous nous nous sommes ensuite rendus au restaurant de la grotte de St Cézaire pour partager un bon repas qui s’est déroulé dans une ambiance conviviale et ce  avant de descendre à 40 mètres sous terre pour visiter la grotte et découvrir au fur et à mesure draperies majestueuses, stalactiques grandioses, concrétions étoilées et spectacle sonore : extrait de la 9ème symphonie de Beethoven… et musarder pour certains tout au long du sentier botanique.
Puis, nous nous sommes arrêtés au Pont de la Siagne pour visiter la Bambouseraie du Mandarin, où plus de 80 espèces de bambous sont cultivées. Cette herbe géante a le record de croissance du règne végétal : elle peut grandir d’un mètre en 24 heures.
C’est aux alentours de 19 heures que nous avons rejoint Boulouris, satisfaits de tout ce que nous avons pu voir.

Cliquez ici pour voir la vidéo

Sortie aux Calanques de Cassis – mercredi 21 septembre 2016

Malgré un départ aux aurores, les 47 participants à la sortie “Calanques de Cassis” étaient ponctuels. Notre chauffeur Alex nous a accueillis et accompagnera nos déplacements tout au long de la journée.
Après quelques embouteillages à Toulon, aggravés par la panne mécanique d’une voiture dans le tunnel, nous avons marqué un arrêt dans une aire de repos pour nous dégourdir les jambes et compléter le petit déjeuner du matin.
Le temps est décidément beau, le vent est faible, seule une petite brise adoucit la chaleur du soleil.
Arrivés à Cassis (prononcez “Cassi”) vers 10 heures, notre car nous dépose au parking des Gorguettes, dans les hauteurs de la ville, et un petit train nous emmène au parking de la Vigerie, près du port.
Un peu de marche à pied par les ruelles, puis le long du port, et nous arrivons à l’embarcadère où nous attendent les bateaux qui proposent la visite des Calanques.
Notre bateau part à 11 heures, traverse le port de Cassis et se dirige vers l’Ouest. Nous entrons tour à tour dans les calanques de Port Miou (le bon port), de Port Pin (le port des pins), d’En Vau et d’Oulles.
Retour au port de Cassis un peu après midi. Nous traversons l’esplanade et entrons dans le restaurant “Cendrillon”. Au menu : salade italienne, dos de Saint-Pierre sauce badiane avec riz et légumes du jour, tarte aux pommes, vin et café.
Nous avons un peu de temps libre après déjeuner pour déambuler dans les rues et ruelles du centre ville, et nous nous retrouvons à 15 heures à l’embarcadère pour rejoindre tous ensemble le départ du petit train.
Retour au car, sur le parking des Gorguettes, et circuit en car sur la route des Crêtes, entre Cassis et la Ciotat. Deux arrêts aux points les plus remarquables nous permettent de prendre encore quelques photos pour ne pas oublier cette journée.
Nous rejoignons l’autoroute à la Ciotat. Après un dernier arrêt dans une aire d’autoroute, nous filons sans encombre vers Saint-Raphaël. Nous rencontrons des nuages, un peu de pluie et admirons un majestueux
arc-en-ciel.
Retour à bon port à 19 heures.

 

img_8055 img_8053 img_8050 img_8045 img_8040 img_8035 img_8034 img_8029 img_8026 img_8020 img_8018 img_8015 img_8010 img_8005 img_8001 img_7998 img_7997 img_7996